GUY LEONARD BLUES BOX

Publié le par jc pierric

GUY LEONARD BLUES BOX

CLIQUE DROIT SUR L'IMAGE POUR AFFICHER LES TITRES Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.....en ce temps-là, les télés et les radios étaient libres, vraiment libres.Libres de donner leur chance à des débutants, libres de passer autre-chose que de la cuisine maison qui rapporte, même si la qualité....mais passons. Les télés,les radios et les maisons de disques étaient donc libres et ouvertes à tous ceux qui avaient du courage, des idées, bref ce qu'on peut appeler en toute humilité du talent. C'est ce qui nous a réunit Jean-Claude et moi, les idées et le courage. Le quotidien avec Jean Claude c'était 1er coup de fil à 9h le matin: si on faisait ça? Et le dernier appel vers minuit: demain on va voir celui-là et aussi l'autre! Il fallait suivre. Jean Claude était du genre à passer une journée et une nuit en studio et, vers 9 heures du matin, à aller assiéger un producteur ou un réalisateur avec la bande encore toute chaude. C'est dire l'enthousiasme dont a toujours fait preuve Jean Claude.Je crois que c'est ce point commun qui a fait que nous sommes devenus amis. Quelques mots encore. Le talent de Jean Claude, c'est aussi celui d'être en avance.Il a toujours eu une longueur d'avance, au niveau des ambiances musicales, des concepts, des idées en général. Regardez aujourd'hui tous ces jeunes qui s'intéressent à sa musique! Pourtant en y réfléchissant bien, ce n'est pas tant que Jean Claude Pierric soit vraiment en avance. C'est tout simplement qu'il est de son temps, et c'est rare.Observez l'état actuel de la musique française faite par des gens toujours à la remorque des anglo-saxons.Sans commentaire. Mais simplement une reùmarque.Il n'est pas dit que Brel, Barbara, Bécaud, Brassens et bien d'autres seraient ce qu'ils ont été, s'ils débutaient en ce moment.Heureusement, et j'en connais, quelques besogneux s'auto-produisent et fonds des concerts. Allez les voir et achetez-leur leurs productions.Ils nous ressemblent, avec quelques d'années d'écart et à une époque où toutes les portes étaient ouvertes. Pensez, il n'y a pas si longtemps. il y avaient 171 maisons de disques françaises.Pas mal! Jean Claude les connaisaient toutes. Mais oui, et elles le connaissaient aussi. Je ne vous dis pas les notes de téléphone de Jean Claude. Il appelait jusqu'au rendez-vous.Toujours à l'aise, que ce soit Europe 1, RTL, la une, la 2....Ils avaient intérêt à répondre. Je garde beaucoup de nostalgie de cette époque qui nous a donné tellement de satisfaction et de bonheur. Un petit message perso: So long Jean Claude. Vive la vie, la musique et l'amitié.Ton pote. Guy LEONARD http://www.guy-leonard.com/ http://www.zshare.net/download/359576444afef2/ http://www.zshare.net/download/59959807ce615b5b/

Publié dans musique

Commenter cet article